Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

semeuse  

Derniers sujets
» "faux de Fournier"
Mar 4 Fév - 12:40 par Invité

» cpa tantaloche haute marne
Lun 16 Déc - 10:02 par Invité

» De toute évidence ce forum n'intéresse personne
Lun 22 Juil - 7:02 par Admin

» affaire Thérèse Humbert
Ven 19 Juil - 11:32 par Admin

» Pochette Johnny Halliday
Ven 19 Juil - 11:16 par Admin

» Assignat sous la révolution....
Ven 19 Juil - 10:45 par Invité

» La détection des faux dans la peinture de chevalet
Ven 28 Juin - 14:05 par Admin

» pourquoi le vinyle ?
Ven 28 Juin - 13:50 par Invité

» Qu'est-ce qu'un IPOD 160 go et comment l'utiliser ?
Ven 28 Juin - 13:38 par Invité

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      


pourquoi le vinyle ?

Aller en bas

pourquoi le vinyle ?

Message par bot le Ven 28 Juin - 13:43

pourquoi le vinyle ?

bot
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pourquoi le vinyle ?

Message par jeunas le Ven 28 Juin - 13:46

Oui hein ? Pourquoi cet attachement dépassé, presque acharné au disque vinyle hein ? Je me faisais cette réflexion à propos de l’antique disque vinyle qui a quand même fêté récemment son soixantième anniversaire. C’est bien simple, c’est le plus vieux système de reproduction sonore encore en activité commerciale. Son papa le disque 78 Tours s’est éteint de sa belle mort dans les années 50, son grand père, le 90 Tours, dans les années 20 et je ne vous parle même pas de son aïeul le cylindre phonographique, vieille invention d’Edison. Des deux supports physiques qui l’ont suivi, un est déjà mort depuis (la bande magnétique) tandis que la fin de l’autre (le disque compact) est proche, à en croire les différentes évolution de la technologie musicale.
Qu’est-ce qui pousse des jeunes comme moi, qui pour la plupart n’étaient même pas encore nés quand le CD a fait son apparition, à s’acheter de tels disques, neufs (parce qu’il s’en produit encore !) ou d’occasion ? Qu’est-ce qui pousse nos parents et nos grand parents à ressortir leurs platines du grenier et du garage où ils les avaient entreposées avec leurs collections de disques ? Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui, certains artistes choisissent de ne diffuser (au moins une partie) de leur discographie en vinyle, et seulement en vinyle, ou encore à sortir en vinyle des albums qui, il y a cinq ans encore n’auraient pas connu ce format ?

jeunas
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ben c’est facile: le disque vinyle c’est mieux.

Message par okok le Ven 28 Juin - 13:50

Ben c’est facile: le disque vinyle c’est mieux. Un point c’est tout. Okay okay, une fois de plus, il me faut me justifier. Pourquoi le vinyle c’est mieux hein ? Il y a plusieurs raisons à cela. Premièrement, il y a la qualité sonore. Entre un vinyle neuf et un CD neuf, la question ne se pose même pas. Un amplificateur basique et une paire d’enceintes de 30 watts suffisent à faire la différence, très largement en faveur du vinyle. Cela se voit encore plus sur des disques de musique classique (dont je suis friand). La raison en est le type même du support. Le CD est un support numérique. Son principal avantage est la quantité d’information que l’on place dessus. Peu importe le volume ou la fréquence, on y met une quantité d’information fixe, c’est à dire, à un taux d’échantillonnage donné, une durée donnée. 80 minutes pour un CD en qualité audio classique. Le probleme du numérique, c’est qu’il est séquencé et échantillonné. C’est à dire qu’on n’enregistre qu’une partie seulement du son. Toutes les fréquences inaudibles par exemple, sont supprimées. Vous me direz, si elles sont inaudibles, pourquoi les garder ? Oui, mais, car il y a un mais, certaines basses fréquences, peu ou pas audibles parlent malgré tout à d’autres partie de notre corps comme notre ventre qui entre en résonance avec elles. De plus, contrairement à un CD, le volume sonore d’un passage joue sur la place qu’il prend sur le disque. En effet, plus le volume est élevé, plus le sillon est large, et donc la surface qu’il prend sur le disque importante. Placer de la musique sur un disque vinyle nécessite donc un véritable travail d’ingénieur du son lors du mixage. Il ne s’agit pas de faire une vulgaire balance entre les différentes pistes. Enregistrer une œuvre de musique classique par exemple, c’est un véritable travail d’ingé-son en direct et en post production. Depuis l’ère du numérique, ce travail a été considérablement simplifié (sans être pour autant à la portée du zozo lambda, ne nous méprenons pas), au détriment de l’œuvre finale.
Ensuite, il y a la pochette et son artwork. Même un disque petit format a une pochette plus imposante que les ridicules 12 centimètres d’une pochette de CD… Pour beaucoup d’artiste encore aujourd’hui, la release en vinyle est la VRAIE release, les autres étant considérées comme des supports alternatifs, comme au temps de la bande magnétique, citons au hasard The White Stripes, Sonic Youth, la Raïa, Birdy Nam Nam, A Perfect Circle, Tom Waits…
Et puis écouter un vinyle, c’est toute une expérience qui forme son propre rituel. Il faut ouvrir la platine, sortir le disque de son enveloppe, le nettoyer rapidement, le lancer, déposer l’aiguille sur le disque et c’est parti. Ce petit crachotement et ces petites imperfections qui font le charme de la bestiole…

okok
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: pourquoi le vinyle ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum